Accueil familial : Des personnes handicapées chez soi

L’accueil familial pour les personnes âgées de plus de 60 ans et pour les adultes handicapés de plus de 20 ans, alternative à l’hébergement en maison de retraite ou en établissement spécialisé, est encore peu développé en France.

En 2015, l’IFREP (Institut de formation, de recherche et d’évaluation des pratiques médico-sociales) recensait 9 742 accueillants familiaux agréés sur tout le territoire, accueillant 7 850 personnes handicapées et 6 700 personnes âgées […]

Les accueillants sont rémunérés directement par les personnes accueillies, entre 1 500 et 2 000 euros brut par mois comprenant salaire – entre 745 euros et 1 000 euros nets mensuels – et indemnités diverses (entretien, mise à disposition des locaux, etc.). Les conditions d’accueil varient selon les départements. « Ce n’est pas un métier comme un autre. C’est une relation humaine très enrichissante mais aussi très contraignante. Il faut beaucoup d’empathie », relève Claude Cannet (N.D.L.R : vice-présidente chargée des Affaires sociales au Conseil départemental de Saône-et-Loire). « La personne accueillie est là 24 heures sur 24, ce qui impacte forcément la vie de famille. Le projet doit avoir été accepté par le foyer dans sa totalité.»

Source : Handicap.fr  → Lire l’article complet sur le site