Journée internationale de l’épilepsie : pour une meilleure prise en charge des malades

A l’occasion du 1er Sommet national de l’épilepsie le 10 février à Paris , plusieurs associations demanderont ce samedi une meilleure prise en charge de cette maladie handicapante et peu connue…

  • L’épilepsie touche entre 640.000 à 810.000 personnes en France.
  • Cette maladie, qui prend des formes différentes (absence, chute, convulsions, voire perte de connaissance…), peut être très invalidante.
  • Les associations de malades demanderont une meilleure prise en charge à l’occasion du premier Sommet national organisé ce samedi à Paris à la veille de la Journée internationale de l’épilepsie.

Une absence, une chute, des convulsions, voire une perte de connaissance… La crise d’épilepsie peut être plus ou moins spectaculaire, avec des conséquences potentiellement graves.

Aujourd’hui l’épilepsie, peu connue et très handicapante, touche entre 640.000 à 810.000 personnes en France. Mais sa prise en charge restent encore insuffisante. C’est le message que les associations de malades veulent faire passer à l’occasion du premier Sommet national organisé ce samedi à Paris à la veille de la Journée internationale de l’épilepsie.