Les principales mesures du 4ème plan autisme

Le Président de la République était en déplacement jeudi 5 avril à Rouen où il a fait une première annonce sur le 4ème plan autisme à venir : un budget de 340 millions d’euros sera consacré sur cinq ans pour améliorer la recherche, le dépistage et la prise en charge de l’autisme. Emmanuel Macron a également dévoilé que serait mis en place un « forfait de remboursement pour les parents à partir du 1er janvier 2019 » pour les dépistages. Le reste à charge des familles sera désormais pris en charge, pour un montant qui devrait atteindre 90 millions d’euros par an en 2022.

Le gouvernement a également annoncé les mesures suivantes :

  • Projet de tripler le nombre de places en Unités d’enseignement en maternelle (UEM) afin d’atteindre l’objectif chiffré de 2100 enfants accueillis en UEMA ;
  • Création d’une centaine de postes d’enseignants spécialisés sur l’autisme pour soutenir ceux qui ont des élèves autistes dans leurs classes ;
    Renforcement de la scolarisation en primaire (40 % des autistes actuellement) et au collège-lycée sera également via les Unités localisées pour l’inclusion scolaire (Ulis). Ce volet est doté de 103 millions d’euros ;
  • Mise en place d’un plan national de repérage et de diagnostic des adultes en établissements de santé et médico-sociaux ;
    Effort sur la formation des personnels ;
  • Ouverture pour les adultes autonomes, de colocations en logement social et accès aux « logements accompagnés » Ce volet est doté de 115 millions d’euros ;
  • Création d’une plate-forme de répit par département. Volet doté de 6 millions d’euros ;
  • Volet recherche doté de 14 millions d’euros.

Ces annonces s’inscrivent dans une « Stratégie nationale Autisme au sein des troubles du neuro-développement » 2018-2022 que le Premier Ministre Edouard Philippe a présenté plus en détail vendredi 6 avril aux côtés de Sophie Cluzel, avec la participation d’Agnès Buzyn, Ministre des solidarités et de la Santé, Jean-Michel Blanquer, Ministre de l’Éducation Nationale et de Frédérique Vidal, Ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation.

Téléchargez le Dossier Complet

L’Unapei, et notamment sa référente Autisme Sophie Biette, a participé activement à la concertation de ce 4ème plan autisme devenu « Stratégie autisme parmi les troubles neuro-développementaux.