Pour la déconjugalisation de l’AAH : Manifestation le 16 septembre

L’AAH n’est pas un minimum social comme les autres : les personnes en situation de handicap doivent conserver leur autonomie quelle que soit leur situation. L’Unapei et son réseau dont l’Adapei de Loire-Atlantique sont mobilisés pour défendre le droit à la dignité des personnes en situation de handicap !
Le 17 juin dernier, alors que des votes favorables en première lecture à l’Assemblée et au Sénat aurait pu permettre à l’AAH d’être individualisée, le gouvernement et la majorité présidentielle ont décidé de refuser d’adopter le texte en deuxième lecture.
L’Unapei a œuvré individuellement et collectivement depuis le début du débat pour que l’ AAH ne soit plus calculée en fonction des ressources du couple.  L’enjeu est bien celui du droit à la dignité des personnes en situation de handicap. Un droit à la dignité que l’Unapei entend défendre.

Les organisations de sphère du handicap appellent à des rassemblements. Il est capital de faire entendre la volonté des personnes en situation de handicap, de leur famille et de la société civile mobilisée face à cette injustice.

Vous pouvez suivre le groupe Facebook ou le document qui comprend les revendications et les premiers de lieux de manifestation dans les grandes villes de France.

Pour les nantais, nous organisons un rassemblement le jeudi 16 septembre à 15h devant la Préfecture de Loire-Atlantique.

Depuis sa création, l’Adapei de Loire-Atlantique milite pour une société qui ne renonce pas à protéger les plus vulnérables. Le 16 septembre, portons notre message en faveur d’une société solidaire et inclusive.

Rendez-vous le 16 septembre pour manifester.